Nous avons 130 invités et aucun membre en ligne

Qui sommes nous ?

Le mouvement supporter à Marseille

Publié dans Le mouvement ultra' en France

L'Olympique de Marseille est un club possedant plus de 100 ans d'histoire. Les premiers supporters s'organisent à partir de 1972 au sein du Club des Supporters Marseillais qui devient en 1982 le Club Central des Supporters de l'OM. Le mouvement ultra' n'apparaît dans les travées du stade Vélodrome qu'au milieu des années 80. Le 31 août 1984, des supporters se regroupent dans le quart de virage nord Ganay lors du match contre le Matra Racing. Cela faisait, pour certains, quelques années qu'ils venaient ensemble au stade au sein du virage nord mais du côté Jean Bouin et tentaient de l'animer avec des tambours, des drapeaux et des petites voiles. Ce comportement posait des problèmes aux autres locataires du virage nord qui lancent alors une pétition ! A la mi-temps de ce fameux match contre le Matra Racing, l'un des membres du groupe, qui était passionné du mouvement ultra italien et qui lisait régulièrement Supertifo, propose un nom : Commando Ultra. La première bâche du groupe (Commando Ultra Curva Nord) est posée lors du match contre Toulon le 2 décembre 1984. Lors de la saison 1986/1987, le groupe migre dans le bas du virage sud puis dans sa partie haute suite à des problèmes avec les supporters traditionnels de la tribune.

En avril 1987, des jeunes des 2e et 3e arrondissements de la ville se regroupent derrière une bâche Win for Us dans le quart de virage Ganay. Ils souhaient animer cet espace laissé vide depuis le départ du Commando Ultra. Dès le début de la saison 1987/1988, le groupe migre à son tour au virage sud et change de nom pour devenir les South Winners. Durant la même saison, un nouveau groupe se crée dans le virage nord : la Yankee North Army, il s'agit à la base d'un groupe de copains de classe. Ce groupe prend de l'importance et il est obligé de prendre une existence "légale" en créant une association déclarée en préfecture le 20 octobre 1988 sous le nom de Yankee Nord Marseille. Le mouvement ultra continue de se développer dans la cité phocéenne. Le 6 avril 1988, un nouveau groupe apparaît en seconde nord Ganay : les Fanatics. Il est créé à partir d'un bar, celui des Familles sur le boulevard Roux. Un an plus tard, le groupe migre lui aussi en virage sud.

Au début de la saison 1990/1991, le virage sud compte trois groupes ultras : le Commando Ultra, les South Winners et les Fanatics. Ils décident de se regrouper au sein d'un collectif : Supporters Phocéens. Ce collectif organise les tifos conjoints sur le virage sud ainsi que les déplacements. Dans le virage nord, les Yankee sont seuls pendant plusieurs années jusqu'en mai 1992 où une vingtaine de membres quittent le groupe pour former les Dodgers. Ce nom n'est pas choisi par hasard car il fait référence au général Dodge et ses hommes qui avaient quitté l'armée Yankee sous le nom de Dodger's. Tous ces groupes sont présents lors de la finale de la première ligue des champions à Munich en mai 1993. Ils organisent un tifo commun dans le virage sud de l'Olympiastadion. Les groupes sont alors au firmament du mouvement. Mais les déboires du club (affaire de corruption, rétrogradation en division 2) mettent fin à cet âge d'or. Les groupes subissent une baisse des effectifs. Lors de la saison 1993/1994, les Supporters Phocéens explosent : les South Winners tiennent à marquer leur différence et migrent vers la partie haute du virage sud, les Fanatics et le Commando Ultra restant en bas. Des problèmes internes aux groupes se font sentir et au début de la saison 1994/1995 (le club est alors en D2), une dizaine de membres des South Winners fondent Marseille Trop Puissant (MTP) dans le quart de virage nord Ganay. Les Fanatics traversent des moments difficiles et en 1995/1996, ce qui reste du noyau revient dans le virage nord.