Nous avons 163 invités et aucun membre en ligne

Communiqués
Communiqués

Communiqués (384)

Vous trouverez dans cette rubrique tout les communiqués des groupes ultras français, voire de l'étranger, qui nous sont envoyés, ou que notre équipe a pu récupérer sur le forum.

Bonjour à tous, bonjour au Kop Nord,

Comme vous le savez, depuis le 16 avril 2013 et la perte d'une partie de notre bâche, nous avions décidé de réduire nos activités. Cette décision fût dure à prendre mais elle a permis une remise en case profonde de notre groupe, de notre façon de supporter.

Depuis plus d'un an, nous avons seulement assuré un soutien vocal à notre équipe. Toutes les animations, le bâchage, le matos furent mis de côté. Situation extrêmement difficile pour nous qui sommes des partisans de l'animation et des couleurs dans le KOP.

En parallèle, le mouvement ultra a subi une nouvelle vague répressive disproportionnée. Il est de plus en plus difficile pour les ultras et donc pour nous de supporter notre équipe selon notre vision. Les pouvoirs publics et la désinformation des médias font très mal au mouvement ultra français. Et à Saint-Etienne, nous sommes aussi touchés par ces différents problèmes.

Après cette difficile saison de transition et de longues réflexions, le groupe a décidé de reprendre la totalité de ses activités. Le groupe a enduré beaucoup de coups depuis 23 ans mais il s'est toujours relevé et il est revenu plus fort.

Comme vous avez pu le voir le week end dernier à Guingamp, la bâche du groupe a fit sa réapparition de même qe les drapeaux et étendards. Si nous avons pris cette décision, c'est pour revenir plus fort. Le soutien à notre équipe doit être total surtout en ces temps de bons résultats sportifs. Les animations, le matos vont revenir dans le KOP NORD pour que celui-ci redevienne cette magnifique tribune colorée et bouillante. Le kop doit être le poumon de Geoffroy et la hantise de nos adversaires.

Le combat contre la répression s'annonce intense lui aussi, à nous d'être intelligent pour ne pas tomber dans la provocation des pouvoirs publics et pour continuer à encourager notre club selon nos convictions.

On compte donc sur tous ceux qui se sentent concernés par le groupe,  sur tous les fidèles du KOP NORD pour redonner un élan à la tribune et faire que le groupe revienne en haut de l'affiche.


Certains ont cru que s'était fini, certains ont voulu que ce soit fini...Mais on est et on sera toujours là !

Amis supporters du Racing Club de Lens, vous n'êtes pas sans savoir que notre club ne joue aucun de ses matchs de la saison au stade Félix Bollaert de Lens, celui-ci étant en travaux.

[Caen] Le MNK devient SDF !

Écrit par lundi, 11 août 2014 22:24

Le ciel vient de tomber sur notre tête : le MNK a été mis à la porte par la ville de Caen ! C'est ce que nous avons appris lors d'une rencontre avec monsieur Lailler , adjoint au maire, le 30 juin. Et ce, sans discussion possible puisque les serrures ont été changées le matin même !

L’Olympique de Marseille et les groupes de supporters se sont pliés à toutes les exigences de la Préfecture de Haute-Corse pour que le déplacement à Bastia se passe dans les meilleures conditions. Le contrat a été rempli côté marseillais et personne ne pourra dire le contraire, de la Préfecture au Sporting Club de Bastia...

Ce matin, dans un communiqué, le Ministère de l’Intérieur condamne fermement les violences délibérées qui ont eu lieu samedi soir aux abords du stade Furiani, avant et après le match de football entre le Sporting Club de Bastia et l’Olympique de Marseille. 44 policiers et gendarmes ont été blessés.

Nous tenons à apporter des explications suite à la désinformation totale sur le sujet face au silence de la Préfecture, de certains journalistes et surtout du Sporting Club de Bastia.

Les 44 blessés du côté des forces de l’ordre correspondent uniquement à des affrontements avec les supporters bastiais suite à la volonté d’attaquer le bus des joueurs de l’OM. Puisque le Ministère de l’Intérieur ne le précise pas, nous tenons à informer qu’au moment des incidents, les 90 supporters marseillais n’avaient toujours pas posé les pieds sur le sol Corse, l’avion ayant atterri à 19h40 à l’aéroport de Bastia.

Notons au passage que pendant près de 45 minutes, les supporters marseillais sont restés sur le tarmac au pied de l’avion, dans deux bus à la chaleur étouffante, sans climatisation, sans eau à disposition et sans toilettes.

C’est seulement à 21h, heure du coup d’envoi, que les supporters phocéens ont pu prendre place dans le parcage visiteurs !

Tout au long du match, certains supporters corses et certains responsables des stadiers bastiais ne vont cesser de proférer des insultes racistes et des crachats envers le parcage marseillais. Un comble quand on voit la composition de l’équipe bastiaise sur le terrain ! Ce n’est pas la première fois que les supporters bastiais excellent dans les insultes racistes. Comme à chaque fois, la LFP ferme les yeux et devient automatiquement complice de ces attaques raciales qui n’ont rien à faire dans un stade de football.

Mais c’est après la rencontre que le plus grave va se passer. Le silence des médias sur cet épisode est assez troublant. Un bon nombre était encore présent en tribune de presse quand le « caillassage » du parcage marseillais a commencé. Pendant plus de 30 minutes, sans aucune intervention des forces de l’ordre, les 90 supporters marseillais coincés dans leur cage vont subir des rafales de cailloux venant de la voie ferrée qui longe le stade de Furiani. Un stadier de l’OM sera blessé à la tête. Pendant ce temps, sur la pelouse, des dizaines de stadiers du Sporting Club de Bastia vont se réjouir de la situation, continuant au passage de glisser quelques observations primaires, le sourire aux lèvres ! Puis c’est au tour de dizaines de bombes agricoles de venir s’échouer dans la tribune. La tension monte et un responsable de la sécurité de Bastia va jusqu’à se permettre de mettre des coups de pieds dans les grilles en proférant des menaces.

Du haut de la tribune nous allons alors observer une scène surréaliste. Ce même responsable, accompagné de plusieurs stadiers, va aller discuter avec les supporters bastiais en dehors du stade pour mettre au point un plan d’attaque et leur ouvrir les grilles. Quelques minutes plus tard, armés de bâtons, de fumis et de bombes agricoles, ces mêmes supporters bastiais, mécontents de ne pas nous avoir atteints de l’extérieur, vont se retrouver dans le stade à côté du parcage marseillais. D’un côté, 90 personnes impuissantes dans une cage, et de l’autre, des supporters armés et des stadiers agissant aux yeux de tout le monde, dont le délégué de la LFP, en toute impunité ! Un délégué de la LFP qui va d’ailleurs profiter d’une accalmie pour oser venir nous expliquer que nous sommes en sécurité dans le parcage et qu’il fallait ne pas répondre aux provocations et attendre que la situation s’apaise. Nous lui avons rétorqué de venir attendre avec nous dans le parcage si la sécurité était optimale. Le sourire aux lèvres, accompagné d’un responsable du club de Bastia, il déclina notre invitation. Notre situation ne semblait pas lui déplaire.

Enfin, l’ordre va être donné aux forces de l’ordre de prendre en charge les supporters marseillais pour rejoindre les bus. Des bus qui arriveront à l’aéroport les vitres brisées après une série de « caillassages » tout au long du parcours montrant l’incompétence totale des têtes pensantes en charge de la sécurité. Au lieu de faire de la communication, le gouvernement ferait mieux de se poser les bonnes questions.

Nous avons découvert sur le site officiel de l’OM une photo montrant les supporters bastiais à l’arrivée du bus de l’OM lors des affrontements avec les forces de l’ordre. Ce sont les mêmes qui ont attaqué le parcage après le match. Ce sont donc les mêmes qui discutaient avec un responsable de la sécurité de Bastia. Faut-il encore des exemples pour pointer du doigt le club corse ?

Est-ce que l’Olympique de Marseille doit porter plainte contre le Sporting Club de Bastia ? La direction de l’OM porte plainte tout au long de l’année contre ses propres supporters pour un simple usage inoffensif d’engin pyrotechnique. Il serait temps maintenant que chacun prenne ses responsabilités pour stopper cette violence et ce racisme qui détruisent le football depuis des décennies.

Les South Winners.

[Marseille] Bastia-OM, communiqué du CU84

Écrit par jeudi, 07 août 2014 13:40

A croire que cette saison s’annonce difficile.
Après l’épisode du stade, voici venue l’épreuve du déplacement à Bastia.
Etrangement, cette année, les choses s’annonçaient plutôt bien, les discussions allaient dans le sens de l’autorisation de déplacement : le club bastiais acceptant de nous recevoir et de nous allouer 250 places environ. La contrepartie : un déplacement organisé et encadré, en avion, contrepartie que nous avions acceptée.
De notre côté, la mobilisation était là pour lancer la saison de nos 30 ans avec 40 inscrits et une demande grandissante à 1 semaine du déplacement !
Au final, faute d’avion plus grand disponible, les 250 places espérées se sont transformées en 90 places tous groupes confondus soit 14 places pour les Ultras et un arrêté préfectoral interdisant le déplacement de supporters marseillais en dehors de cette organisation.
Face à cette situation, nous avons décidé de ne pas nous rendre à Bastia refusant de devoir « trier » parmi nos membres, les heureux élus qui pourront accéder au siège de l’avion. Nous sommes un groupe, une famille, et parce que nous savons déjà que les prochains mois, nous les partagerons, coûte que coûte, ensemble, sur la route, pour suivre notre équipe, il était impossible de laisser l’un d’entre nous sur le carreau à Marseille.
Alors que les enjeux autour du football tendent à transformer notre passion en un simple business, nous sommes, certes tristes de ne pas pouvoir soutenir notre équipe comme elle le mérite, mais nous sommes fiers de la solidarité et de l’unité dont fait preuve l’ensemble du groupe en choisissant de ne pas aller à Bastia.
Rendez-vous au Vélodrome pour le match contre Montpellier en attendant notre anniversaire … pour que l’histoire continue !

Allez l’OM !
ULTRAS MARSEILLE.

[Nice] Communiqué Nissa - Fc Barcelone

Écrit par mercredi, 30 juillet 2014 19:22

Chers supporters nissart, habitués de la tribune Ray, membres de l'ARN 2001,

À l'occasion du match amical Nice-Barcelone du 2 août 2014, l'Armada Rumpetata vous informe du boycott du match par le groupe.
Loin de représenter un soit-disant événement pour le peuple niçois, ce match est pour nous le symbole de tout ce que nous détestons dans le football d'aujourd'hui : l'utilisation du sport et de notre passion au profit du business.
Notre absence a pour but de dénoncer avec force le prix des places délirant pour ce match à l'intérêt sportif inexistant. Plus encore, nous refusons de cautionner les dizaines de milliers d'euros déboursés par l'OGC Nice pour que ses abonnés puissent assister au match à un tarif acceptable. Ce genre de match ne sert que les intérêts de ceux qui l'organisent : nous n'irons donc pas.

Nous vous donnons rendez-vous le samedi 9 août pour la première journée de championnat face à Toulouse.

A Nissa Toujou Fedel .
Le Bureau de L ARN 2001

[Marseille] l'OM, c'est le Vélodrome

Écrit par dimanche, 27 juillet 2014 12:51

Alors que nous attendons depuis presque 3 ans la fin des travaux du stade et que nous espérions retrouver cette saison une enceinte rénovée, voilà que l’OM et la mairie de Marseille nous ridiculisent en se donnant en spectacle autour du coût du loyer du stade.
D’un côté, la direction de l’OM qui feint de découvrir cette difficulté à l’aube du championnat alors qu’elle a lancé depuis plusieurs semaines sa campagne d’abonnement, de l’autre, la mairie, qui de par ses décisions calamiteuses, se retrouve étranglée par un contrat qui risque de faire beaucoup de mal aux marseillais.
Pourquoi Vincent LABRUNE n’a-t-il pas profité de la campagne électorale pour mettre la pression à Jean Claude GAUDIN (d’autant plus qu’une grande partie de sa communication s’est centrée sur l’avenir du Vélodrome) ?
Quel président de club peut envisager, de son propre chef, de délocaliser tous les matches de son équipe alors même que cette saison devait être celle de la reconstruction ? Quel maire peut accepter de perdre l’âme de sa ville pour une histoire de profit ?

Nous, Ultras Marseille, ne rentrerons pas dans le jeu qui consiste à désigner des coupables. Les responsables sont connus : dirigeants de l’OM d’un côté, le maire de Marseille de l’autre, mais cela n’est pas notre problème.

Nous sommes supporters de l’OM, supporters d’un club qui fait briller notre ville, supporters d’un club qui a construit son histoire au Vélodrome, le stade qu’il occupe depuis 1937.
Nous sommes supporters de l’OM, et comme nos pères et nos grand pères, nous avons grandi, vibré, pleuré, transpiré, chanté dans ce stade alors pour nous, il n’y a qu’une seule vérité, une seule possibilité : l’OM doit jouer dans son antre : le Vélodrome.
Notre décision est prise : si l’OM joue ses matches à domicile à «Montpellier», nous ne serons pas du voyage et nous invitons tous ceux qui pensent comme nous, adhérents ou pas, abonnés en Jean Bouin, en Ganay, en virages à faire la même chose et à se rapprocher de nous…. Refusons la situation, l’OM c’est au Vélodrome
et il est grand temps que le club et la ville le comprennent... Ainsi tant que l’OM «recevra » à la Mosson, les Ultras Marseille resteront à Marseille.
Cette décision n’est pas une sanction contre notre équipe que nous continuerons à suivre à chaque déplacement tout au long de la saison.

Le 16 août prochain même si cela nous fait mal, nous resterons à Marseille pour suivre notre équipe… Notre local accueillera tous ceux qui souhaiteront partager ce moment avec nous.
Si la situation n’évolue pas, nous communiquerons prochainement sur la suite de nos actions auxquelles nous vous inviterons à participer.
Nous comptons sur vous, affichez un seul slogan, portez un seul discours : L’OM C’EST AU VELODROME…et ensemble nous retrouverons notre stade pour que l’histoire continue !!!!

ALLEZ L’OM !
ULTRAS MARSEILLE.

[CNSF] Communiqué du 17 juillet 2014

Écrit par vendredi, 18 juillet 2014 13:07

Créé à l'occasion des Assises du supportérisme tenues au Sénat il y a trois mois jour pour jour, le Conseil National des Supporters de Football (CNSF) fédère les associations représentatives des supporters souhaitant être impliqués dans la gouvernance du club de leur cœur pour promouvoir un football responsable et durable.

Durant l'été 2002, une bande de passionnés décide de créer un nouveau groupe ultra' pour rassembler les supporters actifs de l'ASOA Valence.

[Marseille] C'est reparti

Écrit par lundi, 07 juillet 2014 21:42

Après une saison difficile l’heure est venue de tourner la page et de regarder vers l’avenir. Pour autant nous n’oublions rien mais il faut savoir avancer, et l’amour de notre club doit nous pousser à laisser une chance au changement et sans doute à apprendre la patience. L’OM doit se reconstruire sur le terrain et nous devons nous aussi nous remettre en cause dans les tribunes.
La saison qui s’annonce sera marquée par les 30 ans de notre groupe, 30 ans de fidélité, d’innovation, de soutien, de déplacements. 30 ans de lutte pour notre OM dans les bons et mauvais moments, 30 ans qui traduisent simplement un amour inconditionnel pour notre club et notre ville.
Alors oui, cette nouvelle saison doit être fantastique et nous comptons sur vous pour vous mobiliser à nos côtés, pour montrer qu’aux Ultras un seul leitmotiv nous anime et un seul combat nous motive, l’OM.
Le virage Sud, l’âme du stade se doit d’être plein, debout prêt à tout pour accompagner notre club dans sa reconstruction et l’aider à retrouver la place qu’il n’aurait jamais du quitter.
Nous sommes le plus vieux groupe ULTRA de France et nous devons être au niveau de notre histoire.
Alors pour commencer, nous vous invitons à une fête, celle de notre anniversaire, du vôtre aussi puisque vous faite parti de cette famille. Une fête qui a déjà démarré en coulisses par les préparations des 30 ans, une fête qui explosera au stade aux alentours du 31 août. Alors, réservez votre date, nous aurons besoin d’une tribune pleine et chaude, d’une tribune fière de son groupe et de son passé, d’une tribune tournée vers son avenir pour continuer l’histoire. Cette fête se poursuivra au local avant d’exploser en musique le week-end du 5 septembre. D’autres festivités seront organisées, annoncées au fur et à mesure dans la tribune
Rappelez-vous : notre seule politique reste l’Olympique de Marseille et notre unique passion le ballon rond. Nous sommes les ULTRAS de MARSEILLE, deux noms unis pour le meilleur et pour le pire dans un mariage passionnel avec l’OM scellé depuis bientôt 30 ans.
Nous sommes le CU’84, plus ancien groupe Ultra de France, titre que personne ne peut nous enlever ou nous contester.
Quand le virage se met à chanter, quand le stade s’enflamme, quand le crépitement des milliers de paires de mains transperce les tympans de nos adversaires, rappelez-vous ces frissons qui vous envahissent et sont, au-delà de la victoire, notre seule satisfaction, notre unique raison de croire que nous ne faisons pas cela pour rien. Alors aidez-nous à revivre ces instants, unissez-vous derrière notre bâche pour fêter dignement nos 30 ans et pour que …l’histoire continue !!!


ALLEZ l’OM !
ULTRAS MARSEILLE