Nous avons 241 invités et aucun membre en ligne

[Monaco] Communiqué UM94 suite à la demi-finale de la Coupe de la Ligue

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’absence de nos membres au Stade Louis II pour le match Monaco-Bastia la semaine dernière a été fortement remarquée et critiquée.

Nous tenons donc à expliquer comment cette situation s’est produite.

Depuis quelques mois, le torchon brûle entre les Ultras Monaco et les directeurs de la sécurité de l’AS Monaco, les seuls représentants du club apparemment habilités à nous parler.
Nous avons atteint un cul-de-sac dans les discussions concernant l’organisation des supporters.

La gestion calamiteuse de la billetterie pour le match Monaco-Arsenal où nous retrouverons des anglais de partout et notamment en Pesage est un problème majeur.
Nous avons tout essayé pour nous faire entendre, sans résultat.

Bien au contraire, suite au match festif de coupe à Nîmes, le club a porté plainte contre des membres de notre association en les dénonçant et sélectionnant au hasard.
Et il nous empêche désormais de faire des tifos d’envergure au Stade Louis II.

Malheureusement, Il n’y aucune politique supporter à l’ASM.

Nous n’avions pas prévu de faire grève pour la demi-finale de coupe.
Nous savions à quel point ce match était important et que nous aurions à composer avec la présence de 3'000 supporters bastiais.

Nous avons conviés tous nos sympathisants à venir et même installé nos bâches en tribune, fait une banderole à défaut d’avoir droit à un tifo et nous étions prêts à tout donner pendant 90 minutes.

Seulement, la sécurité de l’AS Monaco a décidé ce soir-là d’exacerber les tensions en venant nous indiquer que nous serions tenus responsables des problèmes créés par des supporters marseillais provocants qui s’étaient infiltrés dans notre tribune lors de Monaco-Marseille.

Voyant que nous sommes les seuls supporters monégasques actifs en tribune toute la saison au Stade Louis II et que la sécurité de l’ASM prévoit de profiter de chaque excuse, aussi minime soit-elle, pour participer à la chasse aux sorcières de la LFP contre les ultras, nous avons préféré ranger notre matériel et partir avant le coup d’envoi.

Bien évidemment, avec du recul, nous nous rendons compte que c’était une erreur de réagir ainsi pour un match aussi important.
Nous aurions dû prendre notre mal en patience encore un peu et assurer au moins notre présence pour cette demi-finale.

Cela peut arriver qu’un entraîneur, un joueur, un arbitre ou un dirigeant de club fasse une erreur. Nous admettons que nous avons fait une erreur sur ce match et nous présentons nos excuses pour cela aux joueurs et à ceux qui se sont sentis lésés par notre absence.

Nous assumons notre part de responsabilité dans la défaite.
Sans doute que le club de Bastia tout entier à pris ce rendez-vous avec plus de sérieux que nous à Monaco.

"Quand les mouettes suivent un chalutier, c’est qu’elles pensent qu’on va leur jeter des sardines. »

Benoît Caen

Présent en tribune depuis 1992, membre de la Brigade Vikings (1993-1996) puis du Malherbe Normandy Kop (depuis 96). Photographe du groupe depuis 2008.