Nous avons 489 invités et aucun membre en ligne

Qui sommes nous ?

Les médias ultras en France

Publié dans Le mouvement ultra' en France


LES PREMIERS MAGS

En avril 1990, un ultra marseillais lance un premier fanzine dédié au mouvement ultra en France : Ultramag. Il comportait une vingtaine de page en noir et blanc tapé à la machine. Il était réalisé en collaboration avec les quelques groupes français qui existaient alors. On pouvait aussi y lire des compte-rendus rédigés par les membres des noyaux des groupes respectifs, des dossiers, des photos, des gadgets et une rubrique "petites annonces". Le fanzine s'arrête après 10 numéros en mai 1992.

En août 1992, le numéro 0 d'un tout nouveau journal est distribué dans plusieurs tribunes françaises : Sup Mag. Lancé par des Parisiens, ce journal se veut professionnel : les pages sont en couleur, la mise en page est soignée. Comme pour Ultramag, l'interactivité est de mise, le journal se taille un réseau d'interlocuteurs dans les différentes tribunes. On y retrouve aussi une rubrique "petites annonces", des focus sur certains matchs, des infos sur l'étranger. Sa parution est mensuelle avec en fin de saison un "best-of" où chaque groupe rédige un résumé de la saison écoulée. Ce journal se veut l'équivalent de Supertifo (journal italien créé en 1985). Très rapidement, le journal est débordé : certains compte-rendus sont fantaisistes, les deux rédacteurs principaux sont accusés d'être pro-parisien. Un recentrage a lieu et ce sont des journalistes ou des pigistes du journal qui réalisent désormais les compte-rendus. Malgré les bonnes volontés de la rédaction, le journal est la cible de nombreuses critiques. Certains groupes, dont plusieurs de Marseille notamment, décident de ne plus collaborer avec Sup Mag. Le dernier numéro paraît en novembre 1995. sup-mag


L'ABANDON PROGRESSIF DU SUPPORT PAPIER ET L'ESSORT D'INTERNET

Après la disparition de Sup Mag, le mouvement ultra français est privé de média propre. Mais le développement de l'Internet change la donne. Un premier site est ouvert 1999 sous le nom d'Ultra connection. Il rassemble les premiers ultras sachant utiliser l'outil forum internet. On y trouve les traditionnels compte-rendus agrémentés de photos (avec le développement des appareils photos numériques) mais aussi des sujets plus futiles. Avec ce nouveau média, l'interactivité est directe et on assiste aux premières engueulades et autres prises de tête propres aux forums internet. Au fil du temps, certaines discussions s'enveniment et la modération fait parfois défaut. C'est pour cela que quelques forumeurs quittent Ultra Connection en juin 2002 pour créer mouvement-ultra. Quelques mois auparavant, un nouveau fanzine refait surface : le 12ème homme. Comme Sup Mag, il est mensuel et fait la part belle aux compte-rendus. Mais son existence ne dépasse guère les deux ans et le dernier numéro sort en mars 2004. Après aussi deux ans d'existence, le forum mouvement-ultra évolue, il se double d'un site internet qui permet notamment l'hébergement de photos. Ce système perdure jusqu'en 2007. En 2004, un autre forum ouvre : Original Ultras. En plus de parler du mouvement ultra, il possède une section hools/casual. Il se double aussi d'un site internet jusqu'en 2006.

Après l'arrêt du 12ième homme, plusieurs expériences sont tentées pour faire vivre un journal/fanzine papier. La première expérience est Génération Ultra à partir de février 2005. Il est bimensuel mais s'arrête au bout de 13 numéros en 2009. La deuxième s'intitule Le monde des Tribunes - Culture Tribunes. Le premier numéro sort en avril 2006 sous le nom de "Le monde des tribunes". Il est distribué en kiosque et par abonnement. Certains groupes le diffusent sur leurs tables de vente. Mais un quotidien du soir ayant un nom similaire demande à ce que le nom soit changé. Le fanzine devient "Culture tribunes". L'expérience papier prend fin en janvier 2008 car les coûts de production sont trop importants pour une petite équipe de passionnés. Une version en ligne tente de poursuivre l'aventure à partir d'août 2008 mais elle s'arrête après quelques mois.

Cette nouvelle expérience ratée confirme une fois de plus la difficulté pour le mouvement ultra' français de disposer d'un support papier capable de promouvoir son identité et ses valeurs. De nos jours, on peut cependant signaler le très bon magazine footbalistique So Foot, qui a pris un certain essort ces dernières années, et dont certains dossiers sur les tribunes sont plutôt intéressants et bien informés.

culture tribunes

 Mouvement-ultra revient aux fondamentaux en abandonnant la partie site en 2007. Au lieu d'être hébergé par un système indépendant, l'équipe choisit un hébergeur pro de forum. Mais en janvier 2010, une faille permet un nouveau piratage du forum (le 3ème depuis 2002). Le forum est transféré sur une autre plate-forme d'hébergement de forums.

Le 31/08/2012, un nouveau site voit le jour.